Guide d’installation d’un environnement de développement Java

La présentation présentée ici permet d’aborder les bases de l’installation d’un environnement de développement adapté aux applications web avec Java. Il s’agit donc avant tout d’un rappel des points importants avant de présenter de manière plus complète la mise en place d’un projet utilisant le framework Spring.

Pour une documentation beaucoup plus détaillé et fournit (Plus de 260 pages), je vous conseille vivement le tutorial du site developpez.com intitulé « Les bases du développement web MVC en Java – par l’exemple » par Serge Tahé disponible à cette adresse http://tahe.developpez.com/java/baseswebmvc/ et dont voici la liste des thèmes abordés :

  • Installation et Utilisation de Tomcat
  • Création et utilisation d’un projet sous Eclipse
  • Présentation du MVC : des vues (Jsp) et des contrôleurs (Servlet)
  • Développement d’une gestion de liste de personne (Sans Spring)
  • Gestion des objets de session et des cookies.
  • Vérification de formulaire avec JavaScript
  • Utilisation des balises JSTL
  • Présentation du framework Spring
  • Intégration avec différentes bases de données : Firebird, Postgress, MySQL, SQL Server Express.

Pour ce qui concerne la présentation du framework Spring, et d’une manière plus générale les nombreux tutoriaux le présentant, j’espère que ce site vous apportera un style différent dans la présentation et pourra vous permettre d’aborder le déploiement de ce framework sous un nouvel angle.

Installer les différents Java

Tout d’abord, il faut cibler les versions Java nécessaires pour le développement de vos projets et télécharger les JDKs adaptés. Il est toutefois nécessaire d’installer la version 6 (5 minimum) pour pouvoir utiliser Eclipse.

Arborescence des versions Java

Arborescence des versions Java

Une fois téléchargées, le plus simple est de supprimer toutes les versions préalablement installées sur le poste afin d’éviter les conflits. Ensuite installer les différentes versions de Java dans un répertoire unique (de préférence sans caractères spéciaux) dans l’ordre des versions. Cela va permettre à la dernière version 6 de paramétrer sa configuration et qu’elle ne soit pas écrasée.

Installer Tomcat

Télécharger l’archive Tomcat adapté à la version de Java et au serveur de production que vous souhaitez utiliser. Attention toutefois, les versions de Tomcat sont compatibles avec la version 1.4 de Java uniquement jusqu’à la version 5 de Tomcat. A partir de la version 5.5 de Tomcat, Tomcat ne supporte plus que les versions 1.5 de Java ou supérieures. Toutefois, il est possible de rendre compatible la version 5.5 intermédiaire avec les différentes versions

Arborescence des versions Tomcat

Arborescence des versions Tomcat

Compatibilité entre Tomcat et Java
Tomcat Java
4.0 Version 1.4
5.0 Version 1.4
5.5 avec le package de compatibilité Version 1.4, Version 5 et 6
5.5 Version 5 et 6
6 Version 5 et 6

Télécharger le ou les packages et installer les dans un répertoire unique (apache par exemple)

Installer Eclipse

Télécharger le package Eclipse adéquat, il en existe différentes versions adaptées aux objectifs de développement recherchés. La version qui nous intéresse est la version « Eclipse IDE for Java EE Developers ». Ne pas oublier que « EE », par amalgame désigne souvent l’environnement Java Serveur, ce qui nous permet de savoir qu’il s’agit de la bonne version.

Il suffit de dézipper le répertoire Eclipse sur votre disque dur. Lors du premier lancement, Eclipse vous demande de sélectionner l’emplacement de workspace, il s’agit de votre environnement à proprement parlé. Chaque utilisateur doit disposer de son propre workspace qui contient ses préférences d’utilisation, ses projets, etc. Fermer la fenêtre de Bienvenue.

Vous pouvez aussi consulter le guide (très) rapide d’utilisation d’Eclipse.

Encodage UTF-8

L’encodage pour les applications multi-langues est très important et nécessite une attention particulière à tous les niveaux :

  • L’éditeur utilisé
  • La base de données utilisée
  • L’encodage des pages retournées au client
  • L’encodage indiqué dans le code HTML

L’UTF-8 permet de gérer un nombre suffisant de caractères pour la plupart des langues occidentales.

Pour Eclipse, il faut impérativement configurer le workspace en UTF-8 en allant dans Windows > Préférence. Ensuite dans la fenêtre qui s’ouvre, en allant dans General > Workspace et dans la partie « Text file encoding », modifier l’encodage en mettant UTF-8

Changement de l'encodage du workspace

Changement de l’encodage du workspace

Dans la même fenêtre, reproduire la même manipulation pour la création des fichiers dans :

  • Web > Css Files
  • Web > HTML Files
  • Web > Jsp Files
  • XML > Xml Files
Changement de l'encodage par défaut des fichiers dans Eclipse

Changement de l’encodage par défaut des fichiers dans Eclipse

Configurer les Javas et Tomcat dans Eclipse

Les JRE

Dans Eclipse, il faut spécifier les différents Java installés et utilisables. Cela permet ensuite de définir des environnements (1.4 5 ou 6) spécifiques à chaque projet. Dans Window > Préférence puis General > Java > Installed JREs, il faut ajouter chaque Java. Pour cela, il suffit juste de spécifier le répertoire d’installation des SQKs (pas des JREs). Eclipse se charge du reste.

Liste des JRE utilisés par Eclipse

Liste des JRE utilisés par Eclipse

Installation de la JRE 1.4

Installation de la JRE 1.4

Eclipse utilisera donc la JVM 1.4 est les packages de la version 1.4 par exemple.

Les Serveurs

Vous devez ensuite configurer les serveurs utilisables par Eclipse. Toujours dans Préférence, allez dans Server > Runtime Environnements puis cliquez sur le bouton « Add ». Sélectionnez la version de Tomcat souhaité. Ensuite, sélectionnez le répertoire d’installation de Tomcat et ensuite la version de Java à utiliser. Vous remarquerez qu’il existe un bouton qui permet de télécharger et d’installer automatiquement la bonne version de Tomcat.

Installation Eclipse serveur Tomcat

Installation Eclipse serveur Tomcat

Installation Plugins Eclipse

Le système de plugins d’Eclipse permet de rendre Eclipse évolutif et facilement adaptable à vos besoins. L’installation ci-dessous présente l’installation du plugin SVN sous Eclipse mais la procédure d’installation est la même quelques soit le plugin à installer

Installer SVN Subversive

Subversive est le plugin d’Eclipse qui permet de synchroniser vos projet en équipe par l’utilisation de SVN.

Sur le site de subversive http://www.eclipse.org/subversive/ (Eclipse Subversive dans Google) ou sur le site de Polarion (Editeur du plugin SVN) http://www.polarion.com/products/svn/subversive.php, vous trouverez le plugin adapté à votre version (Ganymède ou Galileo)

Pour installer le plugin, il vous faut trouver une adresse de dépôt du type http://community.polarion.com/projects/subversive/download/eclipse/2.0/galileo-site/. Ajouter cette adresse (par copier-coller), dans Eclipse, dans le menu Help > Install new software

Eclipse Installation Plugins

Eclipse Installation Plugins

Fenêtre d'ajout de site de mise à jour sous Eclipse

Fenêtre d’ajout de site de mise à jour sous Eclipse

La liste qui apparait est la liste des différents outils et plugins disponibles à cette adresse, vous devez sélectionner Subversion SVN Connectors

Eclipse Installation Subversion

Eclipse Installation Subversion

Pour l’utilisation de SVN, je vous laisse vous référer au tutorial « 
Utilisation de SVN avec Eclipse
» sur le site de developpez.com

Installer Checkstyle

Checkstyle est un outil qui permet de vérifier la bonne écriture du code Java. Il vérifie que les développeurs respectent des conventions de nommages et des bonnes pratiques de mise en forme du code. Il permet aussi de bien commenter le code pour la Javadoc. Il existe un plugin Eclipse qui permet de mettre en place cet outil disponible sur le site « Eclipse CS » à l’adresse http://eclipse-cs.sourceforge.net/ L’installation est similaire à la plupart des plugins Eclipses et notamment l’installation de SVN présentée ci-dessus. Vous pouvez définir et personnaliser les règles que vous souhaitez ou non accepter. Attention, la configuration sélectionnée par défaut contient beaucoup de règles. Pour facilement désactiver une règle qui ne vous intéresse pas, il est plus pratique de connaitre son nom. La première chose à faire est donc de cocher l’option pour inclure le nom des règles de nommages dans Window> Préférence et ensuite dans la partie Checkstyle.

Préférence Checkstyle dans Eclipse

Préférence Checkstyle dans Eclipse

Dans la liste des erreurs, vous aurez désormais le nom anglais de la règle à désactiver dans la configuration de Checkstyle. Pour plus de détails, il existe des tutoriaux sur internet qui expliquent de manière plus avancée l’utilisation de Checkstyle et listent les différentes règles de nommages. Vous devez également penser le cas échéant à activer Checkstyle sur le projet. Pour cela, vous pouvez le faire dans les propriétés du projet.