L’ère des systèmes de gestion de Contenu

A la mode depuis quelques années, les CMS (Content Management System) ou en français Système de Gestion de Contenu sont en passe de devenir insdispensable dans la plupart des entreprises. Outil central des systèmes d’information, les CMS ont longtemps été développés en interne et nécessitaient une maintenance et des moyens informatiques (Serveur et Ressouces humaines ) importants. Depuis quelques années, les CMS se sont généralisés et adaptés aux besoins des entreprises et des particuliers, si bien, qu’il n’est plus rare de trouver des CMS communs dans plusieurs entreprises, ces dernières se chargent alors du paramétrage et de la maintenance de modules spécifiques au fonctionnement de l’entreprise.

Les CMS sont des logiciels de gestion de contenu qui permettent aux utilisateurs de travailler à plusieurs sur les mêmes documents. Cette solution permet une maîtrise complète du système d’information grâce à un outil centralisé accessible directement depuis le réseau le plus souvent par l’intermédiaire d’un navigateur web (Firefox, Internet Explorer ou Opéra).

Avec l’invention dès 1994 de langages de programmation dynamique comme le PHP ou encore l’ASP est apparu un nouveau besoin lors de la création d’un site web : celui de séparer le contenu de la forme. Dès lors, 2 métiers se sont distingués :

  • D’un côté, le webmaster est chargé de réaliser et d’administrer un site capable d’administrer du contenu. Il s’occupe de la forme et gère l’aspect graphique du site
  • De l’autre, le rédacteur se charge de rédiger et de mettre à jour les articles du site. Il s’occupe du fond (texte, image, vidéo)

Les premiers systèmes de gestion de contenu sont ainsi apparus mais chaque entreprise développait son propre CMS adapté à ses besoins. Ce n’est que vers les années 2000 que les vrais CMS tels que nous les connaissons aujourd’hui se sont vraiment généralisés. La principale nouveauté, c’est la possibilité en plus de la gestion de contenu de développer et d’installer différents plugins afin d’adapter les CMS aux besoins des entreprises. Par conséquent, des CMS Open-Source et/ou Commerciaux se sont ainsi développés proposant un certain nombre de fonctionnalités de base. Des plugins sont ajoutés au fur et à mesure afin de compléter l’offre proposée par ces CMS.

Malgré cette généralisation des CMS, le nombre de CMS différents sur le marché est impressionnant, le site CMS Matrix permet de réaliser des comparatifs techniques des fonctionnalités parmi plus de 800 CMS référencés. Toutefois, il n’est évidemment pas nécessaire de connaitre l’ensemble de ces CMS, certains sont destinés à un usage bien spécifique qui ne convient pas à l’usage général d’un CMS.

Enfin, il faut savoir qu’il n’existe pas de CMS prêt à tout faire. Parmi l’ensemble des CMS, il en existe bien évidemment des plus utilisés que d’autre comme Joomla (Open-Source) ou encore Share Point Server (Microsoft) mais même ces CMS très populaires ne répondent pas toujours à l’ensemble des besoins que peut avoir une entreprise.