Google continue fièrement à piller les idées de Microsoft Bing

J’avais déjà évoqué dans un précédent article l’apparition du menu latéral gauche sur les écrans de recherche de Google.  Je ne reviendrai pas sur le côté inutile de ce menu (même après  un mois d’utilisation) mais la ressemblance de ce menu étant évidente avec  celui utilisé par le moteur Bing de Microsoft, il semblait alors bizarre que Google copie Bing et non l’inverse comme ca avait été le cas pendant de longues années auparavant. Google semble pourtant continuer aujourd’hui à prendre les bonnes ou mauvaises idées du moteur Bing (principalement les mauvaises quand même).  C’est le cas encore aujourd’hui, puisque Google copie l’image de fond aléatoire de Bing, et la rend obligatoire le temps d’une journée.

Tout le monde connait les doodles , les fameux logos de Google qui change régulièrement pour faire un clin d’œil à l’actualité, ils ont d’ailleurs été plus loin dernièrement en intégrant une version du jeu Pacman à la place de leur logo. Combien de personne avait surpris d’entendre le son du célèbre jeu Pacman sortir des haut-parleur sde leur ordinateur alors qu’il était au travail (ou même en réunion pour certain).

Aujourd’hui, Google va encore plus loin et on peut ainsi découvrir sur la page d’accueil de la version française de Google un des pavillons de l’expo universelle de Shanghai (D’ailleurs, si quelqu’un peut me dire du quel il s’agit). Bon certes, il s’agit de la fonctionnalité de personnalisation du fond d’écran qui existe déjà depuis quelques temps même si Google y apporte la possibilité d’y ajouter sa propre image depuis quelques semaines.

Fond d'écran Google

Mais comme à son habitude dernièrement, Google nous impose sa vision et son fond d’écran pour la journée (encore heureux), alors que cette fonctionnalités se contentait jusqu’alors d’être optionnelle et activable par l’intermédiaire des paramètres du compte.

Une fois de plus, Google choisit la complexité  au détriment de la rapidité et la simplicité. On aurait pu penser il y a un mois à une erreur pour son menu à gauche, mais là, Google montre clairement qu’il s’agit d’un objectif à plus ou moins long terme destiné à surcharger son interface, même si on n’en voit pas encore l’intérêt pour Google. Mais on peut se demander quelle sera la prochaine idée que Google volera à Bing.

Mais bon, soyons rassuré, comme le dit Google, nous allons forcement aimer à la longue et nous n’avons pas notre mot à dire, puisque Google l’a décidé